Que recherchez-vous ?

Covid long et rétablissement : boîte à outils des professionnels de santé

Dernière mise à jour :
12/07/2022

La Covid-19 est une maladie dont les symptômes disparaissent dans la plupart des cas en deux à trois semaines. Cependant, il peut arriver que des problèmes persistent chez certaines personnes, et dans ce cas, il peut être évoqué une Covid-19 à symptomatologie prolongée.

Les symptômes prolongés de la Covid-19 sont nombreux et très divers d’une personne à l’autre. Ils peuvent concerner tous les organes.

Il peut s’agir de :

  • signes et symptômes « généraux » : fatigue durable, douleurs, céphalées, faiblesse musculaire, dyspnée, problèmes cutanés, anxiété, troubles du sommeil, « brouillard mental », troubles de la mémoire et de la concentration, dénutrition, tachycardie, douleurs thoraciques, troubles dysautonomiques… ;
  • signes neurosensoriels : perte du goût et/ou de l’odorat persistante ;
  • complications (complications de formes viscérales) rénales, digestives, pulmonaires ou neurologiques, nutritionnelles, notamment à l’issue d’une hospitalisation en réanimation.

L’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes invite les personnes qui pensent être atteintes d'un ou plusieurs de ces symptômes, à prendre en priorité rendez-vous auprès de leur médecin traitant pour un bilan médical. 

En tant que médecin, vous pourrez vous assurer que les symptômes sont bien en lien avec la Covid-19 et éventuellement proposer un parcours adapté et gradué selon l’importance des symptômes.

Dans chaque département de la région Auvergne-Rhône-Alpes, une cellule de coordination post-Covid-19 a été mise en place et peut être sollicitée, aussi bien par des professionnels de santé que par des usagers :

  • pour les patients et leur entourage : elle peut apporter des informations sur les symptômes présentés mais peut aussi orienter le patient si besoin vers les professionnels de santé ou les structures adaptées ;
  • pour les professionnels de santé : elle assure un appui à la coordination du parcours de soin des patients pour lesquels les professionnels de santé ne sont pas en mesure d'apporter une réponse complète et coordonnée.

Un numéro unique par cellule est disponible :

Numéros de téléphone des cellules de coordination post-Covid-19 en Auvergne-Rhône-Alpes
Département Porteur de la cellule de coordination Numéro de téléphone
01 - Ain Dispositif d'appui à la coordination (DAC) du 01 (préfiguration) 04 74 22 04 31
03 - Allier Cap santé Allier (réseau de santé polyvalent) 04 43 03 85 10
07 - Ardèche Appui Santé 07 (réseau de santé polyvalent) 04 75 81 63 10
15 - Cantal Appui Santé 15 (réseau de santé polyvalent) 04 71 48 05 66
26 - Drôme Drôme coordination santé (réseau de santé polyvalent) 04 75 61 30 19
38 - Isère Dispositif d'appui à la coordination (DAC) du 38 04 76 24 90 30
42 - Loire CAP2S (réseau de santé polyvalent) 04 77 57 13 39
43 - Haute-Loire Appui Santé 43 04 71 04 73 20
63 - Puy-de-Dôme RESO'63 (réseau de santé polyvalent) 04 73 709 709
69 - Rhône LYRE (réseau de santé polyvalent) 04 78 76 58 40
73 - Savoie DAC 73 (préfiguration) 04 79 62 29 69
74 - Haute-Savoie ACCCES (réseau de santé polyvalent) 04 80 95 50 55

Un comité régional, regroupant un ensemble d’acteurs intervenant activement dans la prise en charge du patient post-Covid, s’est réuni afin de travailler conjointement à l’organisation des filières départementales. Pour cela, des outils communs ont été rendus disponibles à tous les professionnels de santé pouvant être amenés à prendre en charge un patient ayant des symptômes prolongés suite à une infection à la COVID-19.

Une boîte à outils à destination du médecin généraliste est à retrouver ci-dessous. Vous pouvez également télécharger la boîte à outils complète dans la partie À télécharger en bas de page.

Checklist

 

Fiches HAS

Fiches HCL - Epsilon

 

Échelles et scores

 

 Lettre d'adressage et ordonnances types

 

D’autres outils sont amenés à paraître au fur et à mesure afin de faciliter les pratiques de chaque professionnel de santé prenant en charge un patient post-COVID.

Dans l’état actuel des connaissances scientifiques, il n’y a pas de contre-indication à la vaccination de ces personnes ; la vaccination pourrait même contribuer à leur guérison. Les personnes atteintes de symptômes prolongés de la Covid-19 peuvent donc se faire vacciner selon un schéma à une dose à partir de 2 mois après l’apparition des premiers symptômes.

Aller plus loin