Que recherchez-vous ?

Devenir maître de stage et accueillir des stagiaires

Dernière mise à jour :
20/12/2019
Visuel d'illustration
Crédit : Fotolia

Devenir maître de stage, c'est l'occasion de transmettre votre savoir-faire et de participer à la formation de vos futurs remplaçants, collaborateurs et associés.

Votre exercice professionnel

Vous devez justifier d’au moins 3 années d’exercice professionnel en cabinet libéral, en maison de santé ou en centre de santé.

Une formation préalable peut être demandée par la Faculté.

 

L'agrément

 

La convention de stage

Elle doit être signée entre le maître de stage, le stagiaire et le directeur de l’Université : l’Université d’odontologie remet au maître de stage une convention type fixant les conditions du stage, à charge pour ce dernier de la compléter et d’en remettre une copie au Conseil départemental de l’Ordre.

 

Le maître de stage s’engage à respecter certains principes

  • la mise à disposition d’un plateau technique au stagiaire ;
  • le respect des objectifs pédagogiques (prise en charge de patients en autonomie contrôlée, apprentissage du fonctionnement d’un cabinet dentaire, de l’organisation du travail, des relations avec le personnel et les laboratoires de prothèses, etc.) ;
  • l’encadrement permettant un suivi et une appréciation de la réalisation des objectifs du stagiaire ;
  • inspirer au stagiaire le respect de la profession et des qualités professionnelles requises, en particulier le respect de l'éthique, de la réglementation et de la déontologie ;
  • la disponibilité du maître de stage dans les meilleurs délais en cas de difficultés pratiques rencontrées par l’étudiant.

En fin de stage, le maître de stage doit adresser au directeur de l’Université d’odontologie son appréciation sur le stagiaire par le biais du carnet de stage.

Que faire en cas de dommage causé par le stagiaire à un patient ?

Il revient au maître de stage de déclarer auprès de son assureur tout dommage causé par le stagiaire à un patient.

Le maître de stage doit alors adresser une déclaration par mail ou par voie postale à sa compagnie d’assurance.

Cette déclaration doit contenir plusieurs informations :

  • Le numéro de sociétaire ;
  • Une synthèse chronologique et détaillée de la prise en charge du patient ;
  • La copie de la lettre de réclamation du patient ;
  • La copie de la convention de stage.

Le maître de stage ne peut accueillir qu’un seul stagiaire à la fois quelques soient son type ou sa structure d’exercice.

Le stagiaire est sous la responsabilité civile professionnelle du maître de stage.

Le chirurgien-dentiste doit être titulaire d’une assurance en responsabilité civile professionnelle (RCP).

La RCP doit considérer le stagiaire comme des tiers et prévoir que les faits dommageables causés à ou par ce dernier soient pris en charge.

La RCP du maître de stage est limitée à son activité libérale.

Si les actes effectués par le stagiaire se déroulent au sein d’un centre de santé dont le maître de stage est salarié, ce dernier doit préciser les jours de présence du stagiaire au responsable du centre et en cas de réclamation d’un patient lié à un acte de soin, faire une déclaration de sinistre de l’employeur.

Contacts

Hélène DOUMAYROU
Responsable du bureau de l'Internat

Internes en odontologie
Interrégion Auvergne-Rhône-Alpes
Claudine JOUZEAU

Conseiller technique
Dr Jean-Louis COTART
Chirurgien-dentiste conseil
04 72 34 74 24

Auvergne-Rhône-Alpes
04 72 34 74 00
ARS Auvergne-Rhône-Alpes - Bureau de l'Internat - 241 rue Garibaldi - CS 93383 - 69418 Lyon Cedex 03
Informations supplémentaires

Vos référentes vous répondent tous les jours de 9h30 à 11h30 et de 14h à 16h.

ATTENTION : du 15 février au 15 avril et du 15 septembre au 15 octobre, la plateforme téléphonique est ouverte uniquement les mardis et jeudis de 14h à 16h et les mercredis et vendredis de 9h30 à 11h30.