Que recherchez-vous ?

Drôme : devenez référent parcours périnatalité ! (REPAP)

Dernière mise à jour :
06/01/2023

Le REPAP est une expérimentation à l’initiative du ministère chargé de la santé. Il s'agit de proposer à toutes les femmes enceintes, et en particulier aux plus vulnérables, un accompagnement renforcé, personnalisé et gradué par un référent parcours périnatalité (REPAP).

Cet accompagnement est mis en œuvre du début de la grossesse aux trois mois de l’enfant.

Comment et auprès de qui intervient le référent parcours périnatalité ?

Le RéPAP est choisi par la femme enceinte parmi les professionnels qui auront signé une charte d’engagement. Il peut être un professionnel de santé qui suit la grossesse ou un autre professionnel.

Il réalise :

  1. un 1er entretien avec la femme enceinte après l’inclusion ;
  2. puis au 8e mois ;
  3. et 15 jours après le retour à domicile.
  4. Un dernier entretien a lieu avant les 4 mois de l’enfant.

Si des critères de vulnérabilité - notamment socio-économiques, psychologiques, relevant du handicap et des addictions - sont repérés, la femme pourra bénéficier d’un parcours renforcé.

Le REPAP assure aussi une disponibilité téléphonique pour la femme enceinte et une bonne coordination entre les différents professionnels mobilisés autour de sa grossesse et des premiers mois de son enfant.

L’accompagnement par un RéPAP de la Drôme est proposé à toutes les femmes enceintes de moins de 7 mois, domiciliées dans la Drôme.

Les centres hospitaliers de Valence (et les deux Centres périnataux de proximité de Crest et de Die qui lui sont associés), de Romans-sur-Isère et de Montélimar ainsi que le service départemental de PMI et les professionnels libéraux sont engagés dans ce projet et bénéficient de l’accompagnement de la Direction générale de la santé et de l’Agence régionale de santé pour sa mise en œuvre.
C’est le centre hospitalier de Valence qui assure le pilotage opérationnel. Les inclusions ont débuté le 20 janvier 2022.

Vous exercez dans la Drôme et êtes passionné(e) par la périnatalité ? Devenez REPAP !

Ce projet s'adresse aux médecins généralistes, aux sages-femmes, aux gynécologues obstétriciens, mais aussi aux psychologues, aux assistants sociaux, aux Techniciens de l'intervention sociale et familiale (TISF) et aux professionnels travaillant en PMI.

Consultez la plaquette d'information "Devenir REPAP"

Une plaquette d'information a été réalisée par le ministère. Quelles sont les conditions pour devenir REPAP ? Quelles sont ses missions et engagements ? Quels financements ? Téléchargez-la ci-dessous :

Vous êtes intéressé(e) ?

Contactez l'équipe REPAP ! repap@ch-valence.fr

En vidéo - Témoignage de femmes enceintes accompagnées et de leurs référentes

Nouveau dans la Drôme - Découvrons l'accompagnement des femmes enceintes par un référent parcours périnatalité Qu'est-ce que votre référent vous a apporté ? Laurine, habite à Margès, maman d'un bébé de 2 mois : "Pouvoir avoir cette écoute, et justement cette oreille bienveillante, ça m'a permis de vraiment mieux aborder tous ces changements qui ne sont pas neutres et qui interviennent au cours de la vie d'une future maman." Héloïse, habite à Montoison, maman de 3 enfants dont un bébé de 5 mois : "Je me suis sentie écoutée par tous les professionnels de santé et mise en confiance." Expliquez-nous comment cet accompagnement s'organise ? Élisa Étienne, sage-femme hospitalière, pilote REPAP : "Le dispositif consiste en quatre entretiens supplémentaires pendant la grossesse : deux entretiens avant l'accouchement, deux entretiens après l'accouchement. Ces 4 entretiens ont en général lieu au 3e ou 4e mois, au 8e mois de grossesse, 15 jours après la naissance, et aux 3 mois de l'enfant. Si des vulnérabilités sont dépistées qu'elles soient psychiques, sociales ou de précarité, on peut injecter des entretiens supplémentaires." Professionnels de santé : quels bénéfices pour vos patientes ? Dr Rodriguez, médecin généraliste à Romans-sur-Isère, Référente parcours périnatalité : "On essaie tant bien que mal de parler de la maman même si des fois elle a très envie de parler de son bébé. Mais voilà justement ça permet de prendre le temps de parler d'elle, de voir si effectivement psychologiquement elle est bien accompagnée, bien soutenue et c'est aussi un élément nécessaire dans les repérages d'éventuelles dépressions post partum." Professionnels : et si vous deveniez référent parcours périnatalité ? Elisa Etienne : "En tant que professionnel si vous voulez vous engager comme référent parcours périnatalité il suffit de vouloir travailler en réseau et d'être passionné par la périnatalité, donc ce projet s'adresse aux médecins généralistes, aux sages-femmes, aux gynécologues obstétriciens mais aussi aux psychologues aux assistantes sociales, aux TISF et aux professionnels travaillant en PMI comme les sages-femmes ou les infirmières puéricultrices." Vous êtes intéressé ? Contactez l'équipe REPAP ! repap@ch-valence.fr

Aller plus loin

Point d'étape - novembre 2022

Quelques mois après le lancement, le dispositif poursuit son déploiement et monte encore en charge.
Déjà 600 femmes enceintes ont été suivies par les 78 REPAP impliqués, maillant l’ensemble du département.

Les très bons retours observés tant du côté des femmes suivies que du côté des professionnels référents, conduisent le comité de pilotage à prolonger l’expérimentation de 6 mois, jusqu’en juillet 2023.