Que recherchez-vous ?

Article

Devenir médecin correspondant du SAMU

Dernière mise à jour :
Date de publication
20/12/2019
Visuel
Photo de la plateforme téléphonique du SAMU
Accroche
Améliorer l'accès aux soins des personnes situées à plus de 30 minutes d'un service d'urgences : tel est l'objectif des médecins correspondant du SAMU.
Entrez dans le dispositif !
Corps de texte
Contenu du bloc éditorial

Devenir médecin correspondant du SAMU (MCS) peut être une opportunité pour diversifier votre pratique, maintenir ou développer certaines compétences, ou encore développer votre réseau, principalement avec l'hôpital.

Qu'est-ce qu'un médecin correspondant du SAMU ?

Formé à l'urgence, il intervient auprès de la personne – sur demande de la régulation médicale – en avant-poste des services médicaux d'urgence et de réanimation (SMUR) : un gain de temps et de chance pour les patients.

Il est mobilisé dans des territoires où le délai d'accès à des soins urgents est supérieur à 30 minutes (liste disponible sur demande auprès de la délégation départementale de l'ARS).

Ce médecin est formé et équipé en matériels et médicaments spécifiques.

Quand intervient-il ?

L'intervention du MCS est déclenchée par le SAMU-Centre 15, de manière simultanée à celle du Service mobile d'urgence et de réanimation (SMUR).
En tant que Médecin correspondant du SAMU vous aurez à prendre en charge le patient dans l'attente de l'arrivée du SMUR, en lien continu et permanent avec le SAMU-Centre 15.

Qui peut devenir MCS ?

Tout professionnel médical volontaire, quels que soient son statut et son mode d'exercice.

A noter : Les médecins remplaçants et les internes titulaires d'une licence de remplacement qui remplissent les conditions de formation et d'intervention des MCS peuvent prendre part au dispositif.

Quelles sont les conditions ?

Le médecin correspondant du SAMU s'engage à :

  • suivre une formation gratuite (environ 2 jours) chaque année ;
  • signer un contrat avec l'ARS et le centre hospitalier siège du SAMU dont dépend son secteur d'intervention. Les conditions de formation et d'intervention y sont définies. Il est conclu pour une durée d'un an renouvelable par tacite reconduction sous réserve du respect des engagements du contrat.

Pour quelle rémunération ?

Une rémunération spécifique est prévue pour l'intervention réalisée, éventuellement pour une astreinte (si le dispositif le prévoit). Dans tous les cas, matériels et médicaments nécessaires sont mis à disposition à titre gracieux.

L'indemnisation des journées de formation initiale et continue, s'effectue sur la base d'indemnisation pour perte d'activité communément admise dans le cadre du développement professionnel continu (DPC) 

Le dispositif en Auvergne-Rhône-Alpes

L'Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes a la volonté de promouvoir ce dispositif en collaboration avec les associations territoriales de MCS.

Un nouveau cahier des charges régional des Médecins correspondant du SAMU (à télécharger ci-dessous) a été validé par l'ensemble des acteurs impliqués dans ce dispositif début 2019. Il harmonise, pour toute la région, les dotations en matériel, médicaments et consommables.

Dans la région : 285 médecins correspondants du SAMU et 45 cabinets de montagne labellisés

Contacts

Contacts
Territoire
Auvergne-Rhône-Alpes
Téléphone
04 27 86 55 75
marie.lassaigne@ars.sante.fr
Informations supplémentaires
Infos supplémentaires

Référente régionale Urgences et Médecins correspondants du SAMU (MCS)

Territoire
Auvergne-Rhône-Alpes
angelique.grange@ars.sante.fr
Informations supplémentaires
Infos supplémentaires

ARS Auvergne-Rhône-Alpes

Direction de l'offre de soins

Responsable du pôle Premier recours