Présentation du répertoire des métiers FPH et information sur les passerelles entre les différentes modalités d'exercice

Le répertoire des métiers de la Fonction Publique Hospitalière (FPH) a été conçu pour permettre notamment aux professionnels de santé de mieux définir leur projet professionnel ou d’envisager des passerelles vers d’autres métiers.

Réparties en neuf familles, les quelques 200 fiches présentent le « cœur de métier » et identifient les points-clés de chaque métier : les activités, les savoir-faire et les connaissances nécessaires. Elles mettent aussi en avant les liens existants entre les différents métiers, les possibilités de mobilité professionnelle, et leurs tendances d’évolution propres.

Le guide permet par ailleurs d’appréhender les modalités de coopération entre professionnels de santé afin de renforcer, en particulier, leur rôle et leurs compétences.

Pour trouver une présentation des passerelles entre les différents métiers de la santé, vous pouvez consulter le répertoire des métiers de la FPH.

Information sur les possibilités offertes par la VAE

La loi n° 2002-73 du 17 janvier 2002 de modernisation sociale pose le principe que toute personne engagée dans la vie active depuis au moins 3 ans est en droit de se voir reconnaître officiellement ses compétences par la validation des acquis de son expérience, notamment professionnelle, en vue de l’acquisition d’un diplôme.

Les principes de la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) appliqués aux professions de santé sont caractérisés par :

  • L’exercice illégal du métier ne peut pas être validé. La VAE ne peut avoir pour conséquence la légalisation d’une expérience acquise en infraction aux règles d’autorisation d’exercice des professions concernées.
  • Le jury de VAE est identique à celui du jury de diplôme concerné.
  • Il peut être reconnu une validation totale ou partielle du diplôme. Dans ce dernier cas, le candidat peut alors compléter (dans un délai de 5 ans) l’acquisition de connaissance et de compétences, soit en accédant à des modules de formation initiale, soit par une prolongation ou une diversification de son expérience professionnelle.

Actuellement, la voie d’accès au diplôme par VAE est accessible pour 5 métiers : aide soignant (arrêté du 25 janvier 2005 modifié), auxiliaire de puériculture (arrêté du 16 janvier 2006), préparateur en pharmacie hospitalière (arrêté du 31 juillet 2006 modifié), ergothérapeute (arrêté publié en septembre 2010) et infirmier(e) en bloc opératoire (arrêté du 24 février 2014).

A titre d’exemple, pour l’année 2008, 1441 validations totales et 2995 validations partielles du diplôme d’Etat d’aide-soignant ont été prononcées.

C’est le Ministère certificateur qui définit les conditions d’ouverture à la VAE du diplôme concerné.

L’Agence de Services et de Paiements assure par convention depuis 2006 la gestion et le suivi des dossiers administratifs des candidatures à la VAE des diplômes sanitaires et sociaux soit 23000 dossiers par an.

Les DRJSCS sont également impliquées dans le dispositif. Elles ont en charge les certifications des diplômes relevant des secteurs sanitaires et sociaux et de jeunesse et sports ouverts à la VAE, l’animation territoriale de la VAE, l’information, la formation et l’organisation matérielle des jurys.

Pour en savoir plus : site de la DRJSCS