L'indemnité d'hébergement

Découvrez la nouvelle indemnité d'hébergement destinée aux internes ayant effectué un stage en ambulatoire !

Quel est l'objectif de cette mesure ?

L'indemnité forfaitaire d’hébergement facilite la réalisation des stages dans des cabinets de ville, des maisons et centres de santé, plus particulièrement dans des zones éloignées du lieu de formation et du domicile des internes.

Qui concerne-t-elle ?

Elle s'adresse aux internes en médecine, en odontologie et en pharmacie.

Quelles sont les conditions pour en bénéficier ?

Le lieu du stage ambulatoire doit être situé :

  • dans une zone sous-dense
  • et à plus de 30 km du CHU de rattachement et du domicile.

Cette aide est attribuée aux internes qui ne bénéficient :

  • ni d’un hébergement octroyé par une collectivité locale
  • ni d’une aide financière octroyée par une collectivité locale.

Cette prime est cumulable avec la prime de transport de 130 €.

Quel est le montant de l'indemnité ?

Il est fixé à 200 € bruts par mois. Elle est versée par le CHU de rattachement de l’interne.

Quelles sont les démarches à effectuer ?

Pour les formalités administratives : la demande doit être faite par l’interne auprès de la direction des affaires médicales de son CHU de rattachement

Les zones sous-denses concernées par cette aide sont les Zones d’intervention prioritaire (ZIP) et Zones d’action complémentaire (ZAC) issues du nouveau zonage entré en vigueur au 1er mai 2018, publié dans la rubrique dédiée.

Vous pouvez retrouver la liste des communes au format Excel, dans la rubrique Zonage - catégorie Médecine générale.
Cliquez sur l'image pour télécharger le flyer contenant toutes les informations.